True Grit, l’Histoire derrière le film

Juge Isaac C. Parker, alias « Hanging Judge ». Il a fait sa renommée en régnant à une époque difficile du Territoire Indien, ayant envoyé 88 meurtriers à la potence. Dans le film des frères Cohen, c’est pour lui que travaille Rooster Cogburn.

Présentement, le dernier film des frères Ethan et Joel Cohen, True Grit (Le Vrai Courage), nous présente une jeune orpheline de père nommée Mattie Ross, incarnée par l’excellente Hailee Steinfeld, qui engage les services du marshal Rooster Cogburn (Jeff Bridges), un dur à cuir travaillant pour le Juge Parker en Territoire Indien[1], afin de venger le meurtre de son père.

Derrière cet excellent western aux rebondissements inattendus et au rythme étonnant se cache un volet authentique de l’histoire américaine.  Tout d’abord, le Juge Isaac C. Parker a réellement existé et il régnait sur son trône de magistrat, s’étant rendu célèbre dans l’histoire de la Conquête de l’Ouest pour avoir condamné 88 hommes à la potence de Fort Smith.  On y fait d’ailleurs référence au début du film par une triple pendaison.  Bien que dans le film aucun acteur ne personnifie le personnage, on y fait référence suffisamment pour attirer l’attention des historiens en herbe.

Parker s’éteignit en 1896, quelques temps seulement après avoir pris sa retraite.  Parmi les nombreux criminels à avoir comparu devant lui, on comptait Myra Belle Shirley, mieux connu sous le surnom de Belle Starr.  Elle était alors accusée du vol d’un cheval et Parker l’envoya en prison pour une année, où elle ne fit que 9 mois en raison de sa bonne conduite.

Bien que le personnage de Rooster Cogburn soit fictif, il s’inspire d’une certaine réalité.  Concernant son passé, on fait référence au fait qu’il s’est battu sous les ordres du Capitaine Quantrill lors de la Guerre de Sécession.  William C. Quantrill, autre personnage authentique, s’est rendu célèbre en dirigeant une bande de guérilleros sudistes tout au long de cette même guerre civile.  Les hommes de Quantrill, parmi lesquels on dénombra de futurs hors-la-loi comme Cole Younger, Frank et Jesse James, sévirent surtout au Missouri entre 1862 et 1865.  Ils se permirent régulièrement des pieds-de-nez face aux autorités nordistes, mais leur plus haut fait d’arme demeura sans doute le Massacre de Lawrence en août 1863, incident cruel pour le moins controversé.

Le Capitaine Quantrill trouva la mort au printemps de 1865, non sans laisser à ses hommes sa méthode de fondre sur un village pour en prendre possession, ce qui servit plus tard aux James – Younger lorsqu’ils attaquèrent des banques.

Dans True Grit, lorsque Cogburn prend les rênes de sa bride entre ses dents pour pouvoir utiliser ses deux revolvers au galop, on s’inspire directement d’une méthode apparemment utilisée par les guérilleros sudistes.  Toutefois, Frank James lui-même la démentit plus tard en expliquant qu’au milieu de ces champs de bataille il fallait néanmoins garder une main destinée au contrôle du cheval.

À la fin du film, on fait un bond dans le temps pour se retrouver en 1903, alors que Cole Younger, récemment libéré de sa prison du Minnesota après y avoir croupi durant 25 ans, et son ami Frank James organisaient des spectacles du genre Wild West Show, comme ceux de Buffalo Bill.  Cette référence est également vraie.  Cole Younger et Frank James, des amis depuis la guerre, prêtèrent surtout leurs noms à ces spectacles.

Parmi les conditions de sa libération, Cole Younger ne devait pas apparaître en public dans le but de se servir de sa célébrité.  Donc, le vieux hors-la-loi choisit de s’asseoir dans les estrades afin de divertir les gens à sa manière.

L’aventure ne dura que quelques mois.  Vers la fin de l’année 1903, les deux anciens braqueurs s’étaient retirés à la suite de quelques problèmes avec les promoteurs.  C’est sur la vieille ferme familiale située près de Kearney, Missouri, que Frank James s’éteignit d’une crise cardiaque le 18 février 1915 à 15h40.  À la demande de la famille, il n’y eut aucun service religieux lors des funérailles.

Cole Younger s’éteignit le 21 mars 1916 à 20h45 à l’âge de 72 ans.  Selon ses propres aveux, il aurait reçu un total de 32 blessures par balle au cours de sa carrière de guérillero et de hors-la-loi.

Bibliographie :

–          Harman, S. W.  Hell on the Border.  Lincoln NB, University of Nebraska Presse, 1992, 728 p.

–          Koblas, John.  The Great Cole Younger & Frank James Historical Wild West Show.  St. Cloud, North Star Press of St. Cloud, 2002, 260 p.


[1] Plus tard, le Territoire Indien est devenu en grande partie l’État de l’Oklahoma.

Publicités

Postez votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s