L’attaque du train de Wharton, Oklahoma


Emmett Dalton, le cadet du groupe.
Emmett Dalton, le cadet du groupe.

On connaît évidemment les frères Dalton pour leur courte carrière criminelle, de même que pour la bande dessinée, mais on se questionne assez peu sur leurs motivations réelles les ayant poussées à se lancer sur la route du crime, une entreprise risquée au 19ème siècle.

C’est en travaillant sur le ranch de Jim Riley, en Oklahoma, que trois des frères Dalton planifièrent une de leurs premières attaques de train.  Puisque ce ranch se situait à bonne distance des voies ferroviaires, la nécessité de bénéficier de bons cavaliers pour couvrir les longues distances s’était rapidement avérée nécessaire.  Qu’à cela ne tienne.  Les Dalton travaillaient comme cow-boys depuis quelques années déjà et ils s’étaient endurcis sur le dos d’un cheval.  Puisque le salaire du cow-boy était médiocre et que les Dalton avaient eu du mal à se faire payer à une époque où ils avaient choisi de travailler comme représentants de l’ordre, il semble que leur motivation principale était la cupidité, tout simplement.

Les aspirants hors-la-loi avaient été informés qu’un transport d’argent liquide destiné à la ville de Guthrie arriverait par le Texas Express du Santa Fe Railroad le 8 mai 1891.  L’horaire prévoyait un passage dans la petite municipalité de Wharton, Oklahoma, à 22h50.  C’est là qu’ils avaient décidé de passer à l’action.

Le moment venu, Bob et Emmett Dalton chevauchèrent jusqu’à Wharton en compagnie de quelques complices.  Ils attachèrent leurs chevaux de sorte qu’ils ne soient pas visibles depuis la petite gare avant d’attendre patiemment l’arrivée du train.  Bill Powers, un de leurs amis, avait été désigné pour garder les montures.

À l’heure prévue, le train se pointa à la gare en ralentissant doucement pour s’immobiliser à la hauteur du réservoir d’eau, question de faire le plein.  Bob Dalton et Bitter Creek Newcomb, qui se cachaient justement derrière les piliers de ce réservoir, sortirent de leur cachette pour grimper directement à bord de la cabine de la locomotive.  Dégainant leurs revolvers, ils ordonnèrent aussitôt à l’ingénieur de faire avancer son engin de plusieurs centaines de mètres, question de l’éloigner de la gare et ainsi de l’isoler.  Pendant ce temps, Emette Dalton et « Black-Faced » Charley Bryant, arme au point, s’assuraient que personne ne sorte des wagons pour venir troubler leur délicate opération.

À bord de la voiture express, où on transportait ce qui avait le plus de valeur, le messager se douta immédiatement de quelque chose et jeta un coup d’œil à l’extérieur pour comprendre immédiatement ce qui se passait.  Il referma sa lourde porte en la verrouillant avant de cacher les objets de valeur qu’on lui avait confiés.

Une fois la locomotive immobilisée, Bob Dalton ordonna à l’ingénieur de descendre de la cabine, laissant à Broadwell le soin de surveiller le chauffeur et un autre employé.  Bitter Creek et Bob se dirigèrent alors vers la voiture express en compagnie de leur otage.  Après une certaine résistance, le messager accepta finalement d’ouvrir sa porte.  Aussitôt, les hors-la-loi pénétrèrent dans la voiture, s’emparant de plusieurs sacs.  La majeure partie de l’argent, toutefois, avait été bien dissimulé par le messager et échappa ainsi aux fouilles hâtives des cambrioleurs.

La compagnie ferroviaire Santa Fe Railroad rapporta que le montant du vol avait atteint 1,500$ et qu’aucun passager n’avait été importuné par les criminels.  Les hors-la-loi déposèrent leur recette de la soirée dans leurs sacoches de selle et quittèrent les lieux au grand galop.        Grâce à leur résistance acquise au cours de ces longues journées passées en selle, les Dalton échappèrent facilement aux recherches.  Ils s’empressèrent même de planifier un autre coup.  Ces jeunes hommes n’étaient pas du genre à rester en place très longtemps.

Quelques semaines après l’attaque de Wharton, cependant, Charley Bryant fut capturé par un homme de loi et tué alors qu’il tentait de s’échapper.

Bob et Emmett Dalton n’en étaient cependant pas à leur première attaque.  Ils s’étaient déjà attaqués à un train en Californie, en février 1891, mais sans grand résultat.  Leur frère aîné Grat avait été arrêté en relation avec ce crime qui avait d’ailleurs coûté la vie au chauffeur.  Grat Dalton ne pouvait donc pas avoir été à Wharton avec ses frères, mais il remédia rapidement à cette situation.  Emprisonné à Visalia, en Californie, il s’évada en septembre 1891 pour retourner tout droit en Oklahoma frères.  Ensemble, au cours de l’année 1892, les trois frères Dalton terrorisèrent littéralement l’Oklahoma et le Kansas, jusqu’à ce qu’ils connaissent une fin tragique à Coffeyville.  Ils ont eu une carrière assez courte mais leur nom s’est gravé à jamais dans le folklore américain.

Publicités

Postez votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s