Historiquement Logique!

Archives Mensuelles: mai 2013

                Qu’on le veuille ou non, dans l’histoire judiciaire québécoise son nom est devenu un incontournable.  On le déteste pour sa tête brûlé ou alors on l’admire pour son audace démesurée.  Quoi qu’on en dise, Richard Blass a laissé sa propre signature dans nos annales criminelles du 20ème siècle. Dans un article de Daniel Proulx paru dans La Presse le 15 décembre 1991, on apprenait que Blass était issu d’une famille modeste… Lire la Suite