Denise Therrien a-t-elle été victime d’un tueur en série?

Marcel Bernier
Marcel Bernier

Voilà une hypothèse que j’aborde dans mon nouvel ouvrage intitulé L’affaire Denise Therrien, une affaire classée. Le livre fera sa sortie en librairie à la mi-juillet 2015.

Le terme de « tueur en série » pour une affaire de meurtre survenue en Mauricie peut étonner, mais l’idée n’est pas aussi loufoque qu’on pourrait le croire. D’ailleurs, cette hypothèse n’est pas le fil conducteur de mon livre et n’apparaît qu’à la fin, c’est-à-dire après avoir réviser tout le dossier judiciaire et présenté au lecteur les détails du procès de Marcel Bernier survenu en 1966. En effet, pour mieux comprendre certains aspects de sa personnalité, il faut d’abord s’imprégner du procès mais aussi des démarches ayant conduites à son arrestation.

Il ne faudrait pas oublier que Denise Therrien ne fut pas sa seule victime, sans compter qu’il semble avoir tendu des pièges dans le but d’attraper d’autres jeunes filles, traduisant ainsi le comportement d’un véritable prédateur sexuel. En ajoutant à tout ceci le dévoilement de son casier judiciaire, on se retrouve devant une hypothèse qui fait beaucoup de sens.

C’est seulement en étudiant de près le dossier judiciaire que certains détails apparaissent d’eux-mêmes. C’est ainsi que j’en suis venu à le voir comme un tueur en série. Évidemment, le terme n’était pas encore en vogue dans les années 1960 mais ces tueurs, généralement animés par le pouvoir et le sexe, existaient depuis des lunes. Leur profil nous semble de plus en plus familier, notamment par des séries télévisées et une foule de romans policiers. Ces médiums ne sont toutefois pas les meilleurs véhicules pour transmettre la véracité du milieu judiciaire et criminel, ni même de la personnalité de ces assassins. En effet, ces créations artistiques répondent d’abord et avant tout à un besoin de ventes et de cotes d’écoute et c’est pourquoi les techniques d’enquête et autres procédures judiciaires y sont largement romancées.

Premièrement, comme on le verra dans mon ouvrage, la façon que Bernier a eue de piéger la jeune Denise Therrien est à l’image même du prédateur sexuel. Quant au nombre de victimes nécessaires pour être officiellement reconnu comme tel, c’est-à-dire trois, Bernier n’en a officiellement que deux à son actif : Denise Therrien et Laurette Beaudoin. Toutefois, comme le précise le spécialiste de la question des tueurs en série Stéphane Bourgoin, il arrive que des tueurs en série qui en sont à leurs débuts se fassent prendre après avoir fait une ou deux victimes seulement. Et pourtant, ils ont le profil du parfait tueur récidiviste.

L'affaire Denise Thérrien test 4         À en juger par le ton qu’il a pris dans ses confessions, le fait qu’il semble avoir collectionné certains objets et d’avoir prouvé son intention de s’immiscer dans l’enquête, Bernier partageait donc plusieurs points commun avec nombre de tueurs en série.

Après le sadisme dont il a fait preuve, non seulement envers Denise mais aussi toute la famille Therrien, pas étonnant que peu de gens regrettent aujourd’hui sa disparition. N’empêche que certaines de ses affirmations ont fait des émules qui, malheureusement, n’ont servis qu’à tourner le fer dans la plaie en plus d’induire le public en erreur.

Bref, L’affaire Denise Therrien n’est pas seulement la reconstitution d’un crime qui a marqué toute la province mais présentera aussi une conclusion qui jette un regard sur le phénomène de la mythomanie relative au crime et d’une meilleure compréhension envers certains aspects de la présentation de la preuve légale.

A-t-on eu droit à un tueur en série en Mauricie au cours des années 1960? Ce sera à vous de répondre à cette question.

 

Publicités

One thought on “Denise Therrien a-t-elle été victime d’un tueur en série?

Postez votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s