L’affaire Denise Therrien captive le Canada anglais

IMG_20150708_171454            Le livre de Dale Brawn intitulé Practically Perfect, publié en 2013, démontre que l’affaire Denise Therrien continue de dépasser les frontières québécoises. Ce professeur de droit de Sudbury consacre donc un chapitre de 8 pages aux deux meurtres commis par Marcel Bernier à Shawinigan au début des années 1960. Comme son titre l’indique, cette publication se consacre aux meurtriers qui ont passé à deux doigts de commettre des meurtres parfaits.

Brawn résume bien l’affaire. Toutefois, en seulement quelques pages, on ne peut s’attendre à ce qu’il entre dans les détails. D’ailleurs, sa bibliographie nous démontre que pour reconstituer les événements il s’est uniquement basé sur des journaux anglophones de l’époque. Il n’a donc pas consulté les notes du procès, ni le livre de Bernier, d’Isabelle Therrien ou de Lefebvre. C’est d’ailleurs ce qui l’amène à commettre quelques petites imprécisions, comme par exemple de laisser entendre qu’Henri Therrien, le père de Denise, a géré seul la demande de rançon. Dans les faits, ce sont les enquêteurs qui se sont chargés de tendre un piège à l’auteur de la lettre; une stratégie qui n’avait cependant donné aucun résultat.

Il termine ce chapitre en mentionnant qu’en 1977 le député Libéral Jacques Lavoie avait fait certaines démarches pour innocenter Bernier avant de publier ses confessions la même année. Dale Brawn reste cependant neutre sur cette controverse en terminant par cette phrase : « pour le meilleur ou le pire, Lavoie n’a pas été capable de blanchir Bernier dans le meurtre de Therrien ».

S’il avait lu le livre d’Isabelle Therrien et les transcriptions du procès, aurait-il pu se prononcer davantage? Probablement.

L'affaire Denise Thérrien test 4            Puisque je viens à peine d’obtenir le livre de Brawn, il ne sera donc pas question de son texte dans mon livre L’affaire Denise Therrien qui sortira de l’imprimerie dans quelques jours. De toute manière, son résumé n’apporte rien de nouveau et fait partie d’un ensemble de dossiers criminels forts intéressants. Pour les amateurs de faits divers, c’est sans doute un livre à découvrir.

Publicités