Conférence sur l’affaire Aurore Gagnon, 11 janvier 2017


marie-anne-houde            Le mercredi 11 janvier 2017, c’est à la salle La Franciade, à la bibliothèque municipale de St-Louis-de-France (Trois-Rivières) que j’offrirai une conférence d’une durée d’environ 2h00 sur le procès de Marie-Anne Houde, celle que nous aimons encore surnommer la marâtre!

            La conférence fera suite à mon livre L’affaire Aurore Gagnon : le procès de Marie-Anne lancé en février dernier en collaboration avec les Éditions de l’Apothéose.  Depuis, l’idée de la révision du dossier judiciaire a fait son chemin tout en permettant de rétablir ou de mieux situer certains faits en lien avec cette pauvre enfant martyre.

            On se souviendra qu’Aurore Gagnon, une fillette de 10 ans, est décédée le 12 février 1920 des suites des mauvais traitements infligés par les membres de sa famille, mais en particulier par sa belle-mère.  Le procès de celle-ci, qui s’est déroulé en avril 1920 au palais de justice de Québec, a laissé une trace profonde dans la mémoire collective tout en inspirant une pièce de théâtre.  Au cours du siècle suivant, suivront aussi plusieurs romans, des essais et deux films.

            Lors de la conférence, je vous présenterai le dossier à la manière d’un procès, en vous offrant la chance de devenir juré l’espace de deux heures.  Ainsi, vous pourrez forger votre propre idée sur le verdict.

Bienvenue à tous.  L’entrée est gratuite!

11 janvier 2017 à 13h30

À la salle La Franciade, Bibliothèque de la Franciade

100, rue de la Mairie, à St-Louis-de-France (Trois-Rivières).

Entrée gratuite.

Durée approximative : 2h00


L'affaire Aurore GagnonPour ceux et celles qui veulent en savoir plus, je vous invite à lire l’introduction du livre en cliquant sur le lien suivante :

https://historiquementlogique.com/laffaire-aurore-gagnon-lintroduction/

Publicités

2 thoughts on “Conférence sur l’affaire Aurore Gagnon, 11 janvier 2017

  1. je vous remercie de l invitation et être dans votre secteur je serais la tres tôt car j aimerais entendre parler de cette affaire qui a eu toute sorte d information mais vous ce que vous dites se sont les choses provenant des archives et cela n est pas une légende urbaine merci

    Aimé par 1 personne

Commentaires fermés