L’affaire St-Louis: chapitre 14

marcel-st-louis         En ce 4 février 1969 se poursuivait le procès de Marcel St-Louis, accusé du meurtre de Michel Prince survenu à la suite d’un braquage commis dans la région de Saint-Célestin.  Puisque la Couronne en avait terminé avec les témoins de la famille Prince, on appela à la barre le policier Douglas Lyons de la Sûreté du Québec basé à Drummondville.

  • Constable Douglas, l’interrogea Me Maurice Laniel de la Couronne, dans l’exercice de vos fonctions est-ce que vous avez eu à faire une surveillance de l’information qu’on vous a donnée le ou vers le 22 novembre 1968?
  • Oui.
  • Sans répéter l’information que vous avez eue, voulez-vous nous donner le rapport de votre enquête ou la suite de votre surveillance que vous avez exercée?
  • On était placé au coin de la Transcanadienne puis l’intersection du Boulevard St-Joseph.
  • Qu’est-ce que vous faisiez à ce moment-là?
  • On nous avait demandé de surveiller une petite automobile bleue Vauxhall.
  • Est-ce que vous aviez le numéro de licence?
  • Oui.
  • Est-ce que vous avez vu ce véhicule un moment donné?
  • Oui.
  • Qu’est-ce que vous avez fait à la suite de l’avoir vu?
  • On est allé à la poursuite et on l’a arrêté sur la rue Williams.
  • Combien de personnes y avait-il à l’intérieur du véhicule?
  • Une personne.
  • Est-ce que vous reconnaissez cette personne dans la Cour ici?
  • Oui, monsieur.
  • Où est-il?
  • (le témoin indique l’accusé)
  • Vous indiquez l’accusé assis?
  • Près du constable.
  • En arrière de vous, près du constable.
  • Oui.
  • Je vous exhibe … deux photographies produites comme exhibit P-6, voulez-vous nous dire si vous reconnaissez ces photographies?
  • Oui c’est l’automobile en question.
  • Que vous avez?
  • Que j’ai suivie.
  • Et que vous avez arrêté un moment donné?
  • Oui.
  • Est-ce que vous avez arrêté l’individu qui conduisait l’automobile bleue?
  • Oui monsieur.
  • Qu’est-ce que vous en avez fait par la suite?
  • On l’a amené au poste.
  • Est-ce que vous avez fait quelque chose au poste?
  • On l’a gardé sous surveillance.
  • Est-ce que vous l’avez fouillé?
  • Oui.
  • Est-ce que vous avez trouvé quelque chose?
  • Oui on a trouvé de l’argent.
  • Vous avez trouvé de l’argent mais à part de l’argent?
  • Il faudrait que je consulte mon rapport.
  • Ce sont des notes que vous avez prises vous-mêmes?, demanda le juge.
  • C’est mon rapport que j’ai rédigé après l’arrestation.
  • Évidemment, continua le juge, je vous préviens que vous devez raconter seulement ce que vous avez constaté. Ne rapportez rien, aucune déclaration.
  • Alors, reprit Me Laniel, qu’est-ce que vous avez trouvé?
  • Ce que j’ai trouvé, j’ai trouvé les objets qu’il y avait dans ses poches. Possédait un dépliant avec papiers divers.  Un porte-monnaie contenant $108.81.
  • Est-ce que vous reconnaissez ce que je vous exhibe là?
  • Oui, c’est un porte-monnaie en cuir.
  • Qu’est-ce que ça représente?
  • Le portefeuille à Monsieur St-Louis.
  • Voulez-vous le produire comme exhibit P-10?
  • Oui.
  • Quand vous avez trouvé ce portefeuille qu’est-ce que vous avez fait avec?
  • Je l’ai déposé dans l’enveloppe.
  • Je vous exhibe l’enveloppe, est-ce que vous identifiez cette enveloppe-là?
  • C’est moi qui l’ai remplie.
  • C’est vous qui l’avez remplie?
  • Oui.
  • Et est-ce que vous avez mis quelque chose dans l’enveloppe?
  • Oui monsieur. J’ai mis le portefeuille et ce qui est marqué dessus avec l’enveloppe.
  • Voulez-vous produire l’enveloppe comme exhibit P-11?
  • Oui.
  • Est-ce qu’il y avait de l’argent dans le portefeuille?
  • Oui, dans le portefeuille il y avait $108.80.
  • Maintenant est-ce qu’il avait d’autres choses dans ses poches?
  • Oui il avait de l’argent à part.
  • À part de l’argent?
  • À part de l’argent qu’il y avait dans le portefeuille il y avait de l’argent « loose » dans ses poches.
  • Est-ce qu’il y avait d’autres choses?
  • Oui il y avait des balles de calibre .22. Trente-cinq (35) balles « looses » dans ses poches.
  • Je vous exhibe une enveloppe est-ce que vous reconnaissez cette enveloppe?
  • Oui.
  • Comment le reconnaissez-vous?
  • C’est moi qui a écrit j’ai ma signature.
  • C’est votre signature?
  • Puis les trente-cinq (35) balles que j’ai trouvées dans ses poches.  Je les ai placées dedans.
  • Vous les avez placées dedans?
  • Oui.
  • Alors voulez-vous produire trente-cinq (35) balles et l’enveloppe comme exhibit P-12?
  • Oui.
  • Quand vous avez arrêté le véhicule, est-ce que le conducteur est débarqué du véhicule?
  • Oui.
  • Est-ce qu’il avait quelque chose dans les mains?
  • Il avait sa carabine.
  • Il avait sa carabine. Je vous exhibe l’exhibit P-9, est-ce que vous reconnaissez cette carabine?
  • Oui.
  • C’est cette carabine là qu’il avait dans les mains lorsqu’il est débarqué de la voiture?
  • Oui.
  • Est-ce qu’il y avait quelque chose dans la carabine?
  • Oui il y avait des balles. Pour vérifier s’il y avait des balles j’ai ouvert et puis il y en a une qui est sortie, elle est restée coincée il a fallu que je l’enlève avec un crayon puis il y en a une autre qui est arrivée coincée.  J’en ai enlevé deux (2) puis il y en avait encore dedans.  Je les ai placées les deux (2) balles dans une petite enveloppe.
  • Je vous exhibe l’enveloppe contenant deux (2) balles, est-ce que vous pouvez identifier cette enveloppe?
  • C’est ma signature.
  • Par votre signature?
  • Oui.
  • Alors voulez-vous produire cette enveloppe contenant deux (2) balles comme exhibit P-13?
  • Oui.
  • Je vous exhibe une enveloppe ici voulez-vous l’examiner et nous dire si vous reconnaissez cette enveloppe?
  • Oui ça c’est l’argent « loose » que j’ai trouvé dans ses poches.
  • Dans les poches de Monsieur St-Louis?
  • Oui.
  • Quel est le montant?
  • Cinquante-neuf dollars et vingt ($59.20).
  • Cinquante-neuf dollars et vingt ($50.20)/sic/ en quelle dénominations?
  • En plus, c’est de l’argent dur, un rouleau d’argent.
  • Alors voulez-vous produire cette enveloppe et son contenu comme exhibit P-14?
  • Oui.
  • Quelle heure était-il quand vous l’avez arrêté?
  • L’heure il était vingt heures et trente (20h30).

Ce fut ensuite à Me Gérald Grégoire, l’avocat assurant la défense de l’accusé St-Louis, qui se leva pour contre-interroger le policier Lyons.

  • Monsieur Lyons, vous êtes dans la police depuis longtemps, pour la Sûreté Provinciale?
  • Pour la Sûreté Municipale.
  • De Drummondville?
  • Oui.
  • Vous dites que vous avez extrait deux (2) balles et qu’il y en avait d’autres dedans.
  • Oui.
  • Connaissez-vous assez ces armes-là pour dire quel calibre elle est?
  • C’est une .22.
  • Une .22?
  • Oui.
  • Est-ce que c’est une .22 automatique ou semi-automatique?
  • C’est semi-automatique.
  • Et à votre connaissance combien ça peut contenir de balles?
  • Je ne le sais pas.
  • Vous ne le savez pas?
  • Non.
  • Alors est-ce que vous connaissez le fonctionnement d’une semi-automatique?
  • Non, monsieur. Je suis pas expert en arme à feu.
  • Quand vous l’avez arrêté Monsieur St-Louis où était-il à ce moment-là?
  • Il était dans la cour chez son père sur la rue William.
  • Dans la ville de Drummondville?
  • Dans la ville de Drummondville.
  • À l’intérieur de la maison ou à l’extérieur?
  • À l’intérieur de la maison. Je suis allé le chercher à l’intérieur.
  • Est-ce qu’il a fait de la résistance quand vous êtes allé le chercher?
  • Non monsieur.
  • Il n’y a pas eu de violence?
  • Non c’était plutôt les nerfs.
  • Il n’y a pas eu de violence, rien de ça?
  • Non.
  • Il vous a cédé la carabine puis il vous a suivi?
  • Oui monsieur.

Lorsque Me Grégoire reprit sa place et que le témoin fut remercié, le regarda l’horloge.  Il était 12h20.  Il ajourna alors la Cour pour permettre à tous d’aller casser la croûte.  Les audiences allaient reprendre dès 14h00.

Publicités

Postez votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s