L’école

  1. L’École est l’apprentissage de la vie. Il est absolument important d’y contracter des habitudes de politesse qui seront votre sauvegarde dans la société.
  2. Les élèves doivent être naturels et dignes dans leur maintien et leur conduite surtout au parloir. Ils y sont généralement observés. Par conséquent, leur manière de s’asseoir, de parler, etc., peut les recommander ou les discréditer facilement. Dans leurs demandes à leurs parents ou amis, ils ne doivent jamais être importuns. Toutes les paroles, tous leurs actes, doivent avoir pour but de rendre la visite agréable. Si le directeur ou un professeur entre au parloir, ils se lèvent et offrent une chaise; cette chaise ne doit pas être celle de l’élève, à moins qu’il n’y en ait pas d’autre de libre.
  3. Les élèves doivent en toute occasion être attentifs à rendre service, avec discrétion, à leurs professeurs ou maîtresses de classe, et même à leurs aînés, par exemple, en leur ouvrant ou fermant la porte, en présentant une chaise, etc., etc.
  4. Les élèves doivent se rappeler que la manière même de poser une question indique clairement le degré de culture. Ainsi, on ne dira pas : « Comment est votre mère? », mais bien : « J’espère que madame votre mère est bien », etc., etc.
  5. Les élèves doivent recevoir les visiteurs aisément, gracieusement et dignement.
  6. S’ils les rencontrent dans le corridor, ils doivent les saluer gracieusement, ainsi que le professeur qui les accompagne, de la tête et du buste. Ils ont soin de se conduire de même envers un professeur qu’ils rencontrent seul dans un corridor.
  7. Les élèves, en classe, doivent éviter toute attitude inconvenante, tout bruit de chaises. Ils ne doivent pas appuyer la tête contre le mur.
  8. S’ils sont appelés à faire un message dans une autre classe, ils doivent le faire gentiment, avec le moins de dérangement possible, se bornant à l’affaire en question.
  9. Quand un professeur entre en classe, les élèves doivent se lever.
  10. Quand les visiteurs entrent dans la Grande Salle, les élèves doivent instantanément faire silence, même durant la récréation. Se levant de leurs sièges, ils saluent leurs hôtes du moment et ne reprennent leurs sièges qu’au signal donné par celui qui préside.
  11. En toute occasion, les élèves se tiennent droit, évitant toute position disgracieuse des pieds et des mains, par exemple, ils se donneront bien garde de se tenir les mains appuyées sur les hanches.
  12. Écrire sur la muraille, les meubles, etc., est une grossièreté intolérable. Les élèves bien mis ont un grand soin de tout ce qui est à leur usage. Ils se gardent bien de dégrader les murs, les pupîtres [sic], les tables, etc., sachant que dans ce cas l’impolitesse serait doublée d’une injustice.