1649, 8 décembre -Noël Chabanel

1649, 8 décembre – Noël Chabanel

Homicide extrémiste individuel à motivation religieuse

Mission Saint-Jean – ? SC

Non élucidé. Louis Honarreennha, Huron apostat, a avoué le crime.

Le prêtre jésuite Noël Chabanel se trouvait à la mission Saint-Jean parmi les Pétuns[1] lorsqu’il a reçu l’ordre de se rendre à l’Île Saint-Joseph. Il est parti le 7 décembre, le jour même où Garnier était assassiné. Le lendemain, Chabanel était tué à son tour par un Huron apostat. On ignorait alors le motif du crime. Trois ans plus tard, le père Ragueneau a rapporté les aveux du meurtrier, Louis Honarreennha. Ce dernier a déclaré avoir éliminé Chabanel « en haine de la foi. » Il ne semble pas y avoir eu de suites à cet aveu.


[1] Aussi appelés Tionontati, les Pétuns étaient un peuple autochtone de langue iroquoise proche des Hurons-Wendats. Ils cultivaient le tabac.