Documents – enquêtes de coroner



Pour une question de transparence mais aussi dans l’espoir de mieux informer ses lecteurs, Historiquement Logique présente sur cette page les documents légaux d’enquête de coroner relatifs à certaines affaires non résolues.

 


Le 22 octobre 1951, Régina Morel, d’Acton Vale, est transportée d’urgence à l’hôpital Notre-Dame de Montréal après avoir été violemment agressée chez elle.  Selon une version, elle aurait été battue à coups de marteau, mais l’enquête du coroner faite à Montréal, suite à son décès à l’hôpital Notre-Dame, ne mentionne aucune arme, seulement qu’elle a été victime de « mauvais traitements ».  La police, avec Ubald Legault en tête des détectives de la Sûreté provinciale, se mit à la recherche de Victor Loranger, le présumé tueur et mari de la victime.  Dans un article paru dans La Patrie du 1er février 1953, on semblait vouloir dire qu’on croyait le corps de Loranger enfoui au fond d’une mine et que l’affaire ne serait donc jamais résolue.  Loranger se serait suicidé peu après le meurtre en se jetant dans la mine.  La police abandonna l’idée de vider la mine pour tenter de retrouver le corps, puisqu’un tel travail de pompage aurait engendré des coûts exorbitants en plus de s’étendre sur une période estimée à deux ans.  (Selon une lectrice qui m’a contacté par courriel, le couple Loranger aurait été victime de trois tueurs à gage faisant partie d’un complot impliquant le premier ministre Daniel Johnson, mais aucune preuve ne vient appuyer cette théorie).

rapport coroner Régina Morel

 


Le 11 septembre 1977, Hélène Monast célébrait son 18e anniversaire.  Après avoir passé une partie de la soirée avec une amie dans un restaurant de Chambly, elle s’est dirigée chez sa marraine, où elle était attendue pour le reste de la soirée.  Hélène ne s’y est jamais rendue.  Le lendemain mattin, son corps nu était retrouvé près du canal de Chambly.

Enquête du coroner et rapport d’autopsie sur le meurtre non résolu d’Hélène Monast (PDF) :

1977_Helene_Monast


 

Publicités