Précisions

Historiquement Logique souhaite préciser qu’il se dissocie de tout propos véhiculé dans l’article paru durant quelques heures aujourd’hui et dont l’auteur était l’ex-policier Claude Gagné. La correspondance que j’entretiens avec Claude depuis quelques années n’est pas à l’image des propos contenus dans ce texte, ce qui explique ma surprise devant le résultat de ce matin.

Historiquement Logique ne souhaite ni véhiculer ni encourager des idées comme la misogynie, l’homophobie, et j’en passe.

L’image qu’Historiquement Logique s’est construite au fil des huit dernières années se veut autant que possible objective en plus de revaloriser la puissance des archives historiques. Notre mandat premier n’est donc pas de commenter l’actualité et encore moins d’émettre des opinions qui n’ont plus leur place en société.

Nous profitons même de l’occasion pour vous inviter à consulter nos politiques de fonctionnement à l’aide du lien suivant :

https://historiquementlogique.com/politiques/

Nous sommes désolés des inconvénients que cela a pu vous occasionner.

Eric Veillette

Publicités

Le vendeur de fruits et légumes

Photo de Robert et Rosaire BeaumierMonsieur Rosaire Beaumier débute très jeune à vendre des fruits & légumes avec sa mère à Trois-Rivières. Celle-ci lui donne le goût de partir à son compte dans ce domaine. Pendant les années 1950, les fruits et légumes n’existaient pas sur les tablettes dans les épiceries, alors les gens allaient faire leur provision au marché.

Beaumier passait avec son cheval et sa voiture pour vendre ses fruits et légumes qu’il avait achetés chez un grossiste à Trois-Rivières. Il partait avec sa voiture chercher sa provision et au retour chez lui il préparait sa voiture et remplissait ses tablettes avant de partir. Il attelait son cheval et partait faire la tournée de ses clients. Pour l’hiver M. Beaumier possédait une voiture fermée, avec un fanal accroché à l’avant au cas de revenir à la noirceur. Il chauffait au bois à l’intérieur pour ne pas que ses fruits et légumes gèlent.

Son cheval était ferré été comme hiver vu les saisons différentes et les longues heures de travail, de 7h jusqu’à l’heure du souper. En avant de sa voiture il y avait une plateforme où il pouvait se tenir debout pour conduire son cheval, alors rare étaient les fois qu’il pouvait s’asseoir durant une journée. Souvent son cheval avançait seul au prochain client car il connaissait le chemin autant que son maître. Quand M. Rosaire Beaumier avait un obstacle à passer avec son cheval il lui mettait une poche sur la tête et il le prenait par la bride et il passait sans difficulté.

À cette période c’était heureux de voir les chevaux travailler en ville car pour les enfants qui ne vivaient pas à la campagne avaient la chance d’admirer ces bêtes accompagner leurs maîtres à leur travail. C’était plus difficile pendant les dernières années car les enfants faisaient peur au cheval en lui tirant des roches ou des pétards. Alors le cheval partait en peur, imaginez-vous de voir passer une voiture pleine de fruits et légumes à toute vitesse!

Beaumier gagna sa vie avec ce métier pendant 34 ans de 1950 à 1984. Il travailla pendant 4 ans avec un cheval et à cause du progrès il le remplaça par un camion jusqu’en 1984.


(Recherches par Thérèse Toutant, en collaboration avec M. Rosaire Beaumier et son épouse Mme Jeannette Veillette.)

 

Nouvelle collaboratrice chez HL

                L’équipe d’Historiquement Logique est fière d’accueillir sa nouvelle collaboratrice, qui nous apportera des articles sur la petite histoire de notre province. Thérèse Toutant, qui a connu la vie à la campagne avant la grande époque de la commercialisation des fermes québécoises, a très tôt découvert son talent pour le dessin. Ce moyen d’expression la suivra d’ailleurs tout au long de sa vie.

Au cours des années 1980, elle obtenait son Bacc d’enseignement en Arts plastiques. Au cours des dernières années, cette artiste peintre de la Mauricie a collaboré avec Le Postillon, journal de la Société historique de Champlain, petit village situé entre Trois-Rivières et Québec. Sa principale contribution a été de rencontrer plusieurs personnes âgées afin d’immortaliser leurs histoires oubliées.

Dès mercredi à 8h00, Mme Toutant partagera un article sur ces hommes qui autrefois travaillaient quotidiennement avec les chevaux.

Pour en savoir davantage sur notre nouvelle blogueuse, je vous invite à consulter sa page de présentation à l’adresse suivante : https://historiquementlogique.com/politiques/therese-toutant/

Mise à jour de la liste des affaires non résolues

            La nouvelle mise à jour de la liste des affaires non résolues élaborée par Historiquement Logique est maintenant disponible au format PDF sur la page Affaires non résolues du Québec.  Le nouveau format de la liste, présenté tout à fait gratuitement en PDF, sera plus convivial et plus facile à consulter, entre autre en raison de la présence d’une table des matières.

Créée le 11 juillet 2015, la page des Affaires non résolues du Québec de Historiquement Logique présentait une liste sous format de page Web dont la mise à jour s’avérait parfois laborieuse, principalement en ce qui concernait l’ajout de photos.  Désormais, cette page, beaucoup plus courte, permet de télécharger gratuitement l’édition 2018 de la liste.

Dorénavant, Historiquement Logique présentera un document complet que nous espérons pouvoir mettre à jour au moins une fois l’an.  D’ailleurs, nous travaillons déjà à l’élaboration de la version 2019.

Nous sommes conscients que les affaires de meurtres non résolus au Québec font maintenant partie d’une certaine culture et que certains chercheurs ou concepteurs de projets refusent de partager leurs informations.  Ce n’est pas notre cas.  Nous partageons avec vous les résultats de nos recherches et nous n’en tirons aucun profit.  C’est pour cette raison que tout ce que nous vous demandons en échange c’est de partager cette page.

Au nom des victimes et d’une meilleure société, ces histoires ne doivent pas être oubliées!

Merci.

 

Nouvelle mise à jour de la page Affaires non résolues

La page permanente d’Historiquement Logique intitulée Affaires non résolues du Québec, qui est l’une des plus consultées depuis 2016, changera bientôt de visage.  En raison de certaines obligations, j’ai tardé à y apporter les modifications nécessaires, ce qui explique pourquoi la dernière mise à jour remonte au 12 janvier 2017.

D’ici quelques semaines, la page se présentera sur un format moins chargé et beaucoup plus convivial.  En raison de la complexité de la mise en page, en particulier lors de l’ajout des photos des victimes, nous avons pris la décision de raccourcir cette page et de présenter la liste des affaires non résolues dans un document PDF qui sera tout à fait gratuit.  Celui-ci permettra une mise en page plus adéquate et des mises à jour plus régulières.  Le document renfermera des textes supplémentaires et beaucoup plus d’illustrations que nous en retrouvons présentement sur la page.

Évidemment, nous demeurons ouverts aux suggestions.  Il faut d’ailleurs remercier le public qui nous informe de cas de meurtres non résolus qui n’avaient pas encore été porté à notre attention.  Ceci dit, nous profitons de l’occasion pour souligner que nous n’incluons pas les disparitions, car celles-ci sont trop nombreuses et par conséquent difficiles à gérer.  Les cas suggérés doivent donc être classés officiellement comme des meurtres pour lesquels personne n’a encore été condamné par un tribunal.

En espérant que la nouvelle page vous plaira et que la liste sera de consultation plus agréable.

Merci de votre compréhension